Les salariés de Saint-Gobain PAM mobilisés pour la pérennité de leur société

Les 2000 salariés du célèbre fabricant de canalisations en fonte ductile ne sont pas rassurés. Ils redoutent que leur société, véritable fleuron industriel, soit cédée par le groupe Saint-Gobain au géant chinois du secteur dénommé XinXing.

Or Saint-Gobain PAM représente actuellement 50% du marché européen de la canalisation. Cette société du groupe Saint-Gobain, déploie ses activités en Meurthe-et-Moselle et Haute-Marne sur les sites de Pont-à-Mousson, Blénod, Maidières, Toul, Foug et Bayard.

« PAM est le premier producteur mondial de tuyaux en fonte ductile et des systèmes complets de canalisations pour l’adduction d’eau potable, l’irrigation, l’assainissement et pièces de voirie rappelle François-Luc Goncalves, délégué syndical central Saint-Gobain Pont-à-Mousson et coordinateur CFTC du groupe Saint-Gobain. L’eau potable que nous contribuons à préserver est vitale, c’est un domaine stratégique, et il représente un marché élevé.  Le contexte économique de nos métiers n’est pas baissier mais croissant dans un marché porteur. Au vu des besoins de la planète ainsi que du vieillissement des réseaux qui occasionnent des fuites considérables, un plan de relance français et européen de remise en état s’avère indispensable ».

Il tient à rappeler que dans les années 1970, Saint-Gobain était sur le point de s’effondrer financièrement. Si, aujourd’hui, le groupe Saint-Gobain est le n°1 mondial de l’habitat durable c’est bien grâce à la fusion entre Pont-à-Mousson et Saint-Gobain. « Nous attendons maintenant de Saint-Gobain le même degré d’aide que Pont à Mousson lui a apporté. Nous demandons donc au groupe 780 M€ pour recapitaliser notre société afin de lui permettre de poursuivre sa route. »

Selon lui le groupe Saint-Gobain cherche à se débarrasser de la société Pont à Mousson qui ne fait plus partie de sa stratégie et plus particulièrement des objectifs fixés en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. « Saint-Gobain nous a délaissés depuis longtemps en refusant d’investir pour moderniser l’outil (tout en n’oubliant pas malgré tout de faire remonter les bénéfices au profit du groupe !). »

Et de souligner qu’à travers leurs impôts locaux ou leur facture d’eau, les Français paient pour de futurs travaux d’assainissement qui hélas bien souvent ne sont pas réalisés.

Informer les salariés, convaincre élus et décideurs

Depuis quelques mois, l’équipe intersyndicale (FO-CFTC-CFDT et CFE-CGC) a parfaitement réussi à convaincre les élus locaux et régionaux. Elle tente aussi de faire bouger ses interlocuteurs à Bercy, même si cette démarche s’avère plus difficile. Elle s’est rendue également auprès des salariés pour les informer dans chacun des sites, avec l’appui des élus locaux et nationaux de tous bords.

Profitant des élections européennes pour alerter l’opinion sur l’avenir de cette activité industrielle, l’intersyndicale PAM a mis en ligne une pétition, avec la volonté de « faire bouger les candidats et d’exercer une pression sur le gouvernement ». Avec ce slogan à l’affiche « Ne bradons pas nos réseaux d’eau aux Chinois. Donnons un avenir à PAM », elle a déjà recueilli plus de 7000 signatures.

L’objectif est de faire pression pour empêcher le rachat par ce groupe chinois en raison du risque présumé pour la pérennité de Pont-à-Mousson et donc pour l’emploi dans la région : les représentants syndicaux pronostiquent en effet que le chinois XinXing, « entreprise d’Etat qui ne manque pas de capacités de production, fermera fatalement les sites français et européens de PAM. La Chine inondera la France et l’Europe de tuyaux portant la marque PAM, mais réalisés sans les contraintes environnementales, sociales et sanitaires que nous imposons. L’argent public, donc nos impôts et nos factures d’eau serviront à acheter des tuyaux chinois à la qualité douteuse faute de concurrence européenne. ».

Voici à la place les propositions des élus :

  • Garder la maîtrise de la qualité de nos réseaux et préserver cette industrie stratégique pour la France et l’Europe.
  • Se protéger des produits réalisés dans des pays aux standards sociaux et environnementaux incomparables aux nôtres.
  • Mettre en place un plan de relance français et européen de remise en état des réseaux d’eau potable. « Nos réseaux sont vétustes et les fuites atteignent 30%, ce qui est inacceptable dans le contexte d’un stress hydrique croissant.
  • Obtenir que le groupe Saint-Gobain assume ses erreurs en recapitalisant PAM.
  • Aider PAM à trouver des partenaires français ou européens fiables pour réinvestir dans l’outil industriel afin de préserver les emplois.

 

Mobilisation :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

ELECTIONS TPE : du 22 mars au 4 avril 2021 (Video)

Partage de la valeur ajoutée : les attentes de la CFTC PSA retail

  La CFTC a présenté ses revendications concernant les négociations en cours sur les salaires. Lire Ici le manifeste de la CFTC

Stagiaires et alternants : ne sacrifions pas cette génération !

  Consciente que les jeunes et les étudiants sont actuellement en galère, et que trouver un stage ou une formation en alternance est devenu un...

Nous Connaître

Dans un monde en constante évolution construisons un nouveau contrat social

CDD, CDI, intérim, chômage, formation, temps partiel, création d’entreprise, congé parental, les risques de rupture qui jalonnent la vie professionnelle se multiplient… La vie d’un actif ne saurait se résumer au statut de salarié. La souplesse est de mise, mais elle ne doit pas être un engrenage vers la précarité.

Découvrez notre projet

Retrouvez la CFTC Métallurgie sur :

Téléchargez le magazine

Téléchargez le magazine

Téléchargez

Adhérez

Adhérez à une organisation syndicale, pour être acteur de votre vie professionnelle.

La CFTC, c’est vous !

Rejoignez la CFTC

Contact

Contactez la fédération ou l’un des syndicats CFTC Métallurgie

Nous écrire

Toute la CFTC Métallurgie dans votre poche

Découvrez l’application mobile disponible sous iOS et Android  et soyez informé(e) en temps réel des dernières actualités de la CFTC Métallurgie.