Ce qui se cache derrière la réforme des retraites

Derrière la réforme des retraites, un mécanisme pernicieux est à l’œuvre. Nous en avons déjà parlé dans ce blog ainsi que dans le blog hébergé par la fédération CFTC de la métallurgie. Quel est-il?

En gros : on assiste à la phase 1 d’un scénario voulu par la Commission de l’UE sur pression des lobbies américains en matière de fonds de pension.

Phase1 : affaiblir la portée financière du premier pilier (CNAV) : c’est ce qui se joue actuellement. Le mécanisme envisagé par le Gouvernement se traduira par plusieurs centaines d’euros de retraite en mois, par mois, avec à terme une population croissante de vieux pauvres, très pauvres, incapables de subvenir à leurs besoins par la seule retraite CNAV, dans un contexte de familles éclatées et d’EHPAD à but lucratif. Devant cette impasse, nous verrons re-pointer la question de la fin de vie décente (vous voyez ce qui se cache derrière : la création d’un marché de l’euthanasie)

Phase 2 : affaiblir le deuxième pilier (AGIRC ARCCO). Comme pour le premier pilier, la valeur fluctuante du point de service fera que les retraités ne pourront plus être des acteurs économiques fiables, à part entière. Inversement, c’est assez juste de ne redistribuer que ce que l’on a pu collecter. Le système par points n’est pas à refuser a priori.

Phase 3 : renforcer les PERCO (3ème pilier), épargne privée collective mais dans sa dimension non paritaire, non mutualiste.

Phase 4 : systématiser le recours à l’épargne privée individuelle (courtiers, banques, supports divers d’épargne).

Pourquoi ? Parce que les Fonds de Pension américains lorgnent sur les flux financiers des retraites de vieux pays comme le nôtre, et qui lui échappent parce qu’ils sont captifs de circuits courts, avec redistribution immédiate (piliers 1 et 2) ; ils veulent aussi réduire les retraites à gestion paritaire et mutualiste, pour diriger l’argent vers des supports privés, assuranciels. Ils veulent enfin que les français (et les autres) placent leurs économies dans LEURS fonds de pension, et, de fait, l’Europe ne dispose pas de fonds de pension aussi puissants et prometteurs. Monsieur Gabellieri, lobbyiste à la Commission, avait fait une présentation tout à fait édifiante à la CFTC Métallurgie (Pontcarré, 2018).

Rappelons que ces fonds de pension sont des sociétés d’investissement qui exigent des rendements élevés à court terme pour verser les dividendes à leurs sociétaires : ce sont souvent des prédateurs de l’industrie.

La question n’est pas tant celle des régimes spéciaux, dont certains sont justifiés, et d’autres, injustes parce qu’ils siphonnent les deniers publics. La vraie question est de se battre pour notre système de CNAV solidaire en circuit pécuniaire solidaire court, parce que c’est aussi se battre pour la pérennité de l’emploi dans les ETI, qui sont la cible privilégiée de ces fonds de pension américains et Canadiens. Ces ETI sont aussi des trésors de technicité et de propriété intellectuelle (brevets). La France exsangue de son argent, de ses emplois, de ses compétences, de son capital intellectuel. Voilà ce qui pourrait être au bout de la logique en cours.

Pour finir, un excellent article de Pierre-Yves Gomez, sur la volonté gouvernementale libérale de renforcer l’actionnariat populaire, pour que les écureuils fassent tourner leur roue de plus en plus vite…..Le retour des années Fabius.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Pourquoi nous étions dans la manif à Paris ce 10 décembre

La CFTC métallurgie des Yvelines était, pour la deuxième fois, dans la manifestation contre le projet de réforme des retraites. Pourquoi ? Précisons tout d’abord que...

Travailler plus? On le fait déjà !

Pour le CERAS, Centre d’Etude et de Recherche en Action Sociale, duquel la CFTC est partenaire, le Travail est toute activité humaine créatrice de valeur...

Brouiller les pistes pour asseoir son pouvoir

Telle est la thèse développée par Jérôme Sainte-Marie dans son livre :”Bloc contre Bloc, la dynamique du macronisme”. Ce qui suit n’engage pas cet auteur...

actualités CFTC métallurgie

Florent Veletchy sur “Captain CSE”

  La chaîne Youtube Captain CSE (“bienvenue dans l’océan des CSE”) a interviewé récemment Florent Veletchy, de la CFTC Airbus, sur ses fonctions à la...

L’aéronautique de demain

Le 21 octobre 2021,  la Fédération CFTC Métallurgie organisait une série de conférences sur l’aéronautique du futur. Parmi les invités, Pierre Duval, expert aéronautique, spécialiste...

Revue de presse de la CFTC Métallurgie

Pour complétez cette revue de presse, suivez-nous également sur Twitter  JANVIER 2022 La Dépêche La première Alpine électrique sera produite à Dieppe : Renault va...

Nous Connaître

Dans un monde en constante évolution construisons un nouveau contrat social

CDD, CDI, intérim, chômage, formation, temps partiel, création d’entreprise, congé parental, les risques de rupture qui jalonnent la vie professionnelle se multiplient… La vie d’un actif ne saurait se résumer au statut de salarié. La souplesse est de mise, mais elle ne doit pas être un engrenage vers la précarité.

Découvrez notre projet

Retrouvez la #Yvelines sur :

Téléchargez le magazine

Téléchargez le magazine

Téléchargez

Adhérez

Adhérez à une organisation syndicale, pour être acteur de votre vie professionnelle.

La CFTC, c’est vous !

Rejoignez la CFTC

Militez

Militer à la CFTC, c’est être constructif et faire vivre un projet de société.

Militez avec la CFTC

Toute la CFTC Métallurgie dans votre poche

Découvrez l’application mobile disponible sous iOS et Android  et soyez informé(e) en temps réel des dernières actualités de la CFTC Métallurgie.