Les fiançailles de l’année !

La fusion PSA/Fiat Chrysler n’est plus un mythe… Chronique d’un mariage annoncé…

Des chiffres astronomiques !   

 

 Il y a de quoi en perdre la tête… Avec 8,7 millions de véhicules vendus dans le monde, la fusion du groupe PSA et du groupe Fiat Chrysler pourrait donner naissance au quatrième constructeur mondial… Un géant dont le chiffre d’affaires avoisinerait les 170 milliards d’euros (hors Faurecia et Magnetti marelli) !

Nous parlons bien au conditionnel car le chemin est encore long entre ces fiançailles et le mariage ! D’ici là, la prudence reste de mise, mais au regard des enjeux de ce projet, il convient de peser les conséquences d’une telle union.

Réalité économique d’abord :

 Sur ce point, le constat est clair ! PSA, malgré les remarquables résultats obtenus ces dernières années, reste un groupe trop euro centré et se doit de conquérir de nouveaux marchés. L’Amérique du nord est donc un incontournable pour son développement. Et sur ce terrain, le chiffre d’affaire de 72 milliards d’euros de Fiat Chrysler peut faire « rêver » plus d’un constructeur…

Une aubaine pour le groupe PSA, grand absent de ce marché.

L’Amérique Latine ne serait pas en reste non plus, ou la fusion des groupes permettrait de devenir un acteur majeur de ce marché.

Pour Fiat Chrysler Automobiles (FCA) également « l’affaire est bonne » ! En Europe, avec les réductions drastiques de CO2 imposé par les normes CAFE (Corportate Average Fuel Economy), le groupe FCA pourrait profiter de la technologie PSA pour se repositionner sur le marché de l’électrique…

On peut imaginer l’adaptation de certains véhicules, aujourd’hui développés sur le marché US, pour assoir un peu plus la position de ce « new groupe » à des marchés ou le pick-up est roi… L’avenir nous le dira mais ce qui est sûr, c’est que les idées ne manqueront pas.

Pour autant, cette fusion ne solutionne pas les difficultés de certains marchés comme la chine, incontournable lui aussi, où les 2 groupes peinent à prendre des parts de marchés…

La réalité sociale ensuite !

 Nous ne pleurons pas avant d’avoir mal… La route est longue avant l’échange des alliances… Et encore plus longue avant d’avoir les éléments de projets communs.

Les réflexions que nous pouvons tous légitiment nous poser sont celles des impacts sociaux sur les « synergies » qui seront mises en œuvre.

Fiat Chrysler dispose en Europe et en moyen orient de dix sites terminaux dont 7 en Italie et ceux-ci ne tournent pas à plein régime, avec un taux d’occupation avoisinant les 46%… Les sites Français PSA ont de longue date commencer leur cure d’amaigrissement, peut-être seront-ils le benchmark pour le côté transalpin…

Quant à la R&D (recherche et développement), ce sont bien deux modèles différents qui s’offre à nous ! Difficile de se projeter sur la manière dont tout cela pourra s’articuler…Impossible en effet de comparer les huit sites de R&D de Fiat Chrysler en Italie avec la manière dont fonctionne notre groupe…

 Alors ? cette fusion ? Une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

 

Ce qui est sûr, c’est que cette opération s’inscrit dans la logique du groupe PSA pour devenir un acteur mondial de premier rang. Dans un contexte où la concurrence est acharnée et une transition énergétique qui va bouleverser le monde des constructeurs automobiles, ce projet a du sens ! En cela, nous le soutenons.

Ce que nous espérons :

C’est que les synergies attendues puissent, au regard des investissements réalisés sur notre territoire pour l’électrification, apporter plus d’activité dans nos sites. Ce sont bien les efforts fournis par les salariés qui ont ramené PSA à une croissance exceptionnelle… A ce titre, rien de plus normal que de l’imaginer…

 Si l’avenir de ce projet se lit aujourd’hui dans une boule de cristal, c’est avec impatience que nous attendons le projet industriel qui en découlera si celui-ci est mené à terme.

Et c’est avec une grande vigilance que nous l’étudierons ! Les emplois et la pérennité de nos sites seront nos priorités. L’histoire pourrait être belle… Nous en attendons maintenant le premier chapitre…

En aparté…

La vérité sur la fameuse prime « Macron »

Ces derniers temps, les écrits se multiplient sur la fameuse prime PEPA (prime exceptionnelle de pouvoir d’achat) qui « pourrait » voir une nouvelle fois le jour en 2019…

La CFTC pourrait faire le même jeu que les autres en y allant de sa surenchère… 1000€ pour tous, 2000€ et pourquoi pas plus ?

La vérité est que, même si la reconduction possible de cette prime a été évoqué par le gouvernement, le décret de loi le permettant et fixant les conditions d’attributions n’est, pour l’heure, pas sorti…

On ne peut pas donner ce qui n’existe pas… Et revendiquer sans connaitre les conditions légales à venir n’est ni sérieux ni respectueux des salariés…

La CFTC attend donc que les modalités légales soient connues pour défendre votre pouvoir d’achat et permettre l’attribution de cette prime à tous les salariés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

La Rupture Conventionnelle Collectives 2019

Peu de changements avec 2018… Des mesures améliorées pour certains sites   Les mesures de départ restent donc des mesures strictement au volontariat et ouvertes...

Négociations salariale… Le bilan !

La Direction dans les cordes… Poussé dans ses derniers retranchements, la Direction a cédé sous la pression… Le 3ème round a été décisif ! Voici le...

Tract CSE Fin Septembre

Info CSE 30 Septembre  2019 PRODUCTION Octobre : Système 1: Tournée A : 5/10 :récup du 24/12. Tournée A  : 19/10 :récup du 23/12. Tournée B : 12/10 :récup...

Allongement d’horaire VSD FER/PEI

La Direction a réuni les organisations syndicales pour un CSE extra afin d’annoncer l’allongement d’horaire au-delà de 10h en volontariat les samedis en fin de...

actualités CFTC métallurgie

Revue de presse de la CFTC Métallurgie

Pour compléter cette revue de presse, suivez nous sur Twitter ActuEL RH L’employeur est-il tenu d’indemniser le repas des salariés en télétravail ? Lire l’interview...

Partage, gouvernance et consommation : L’entreprise est un bien commun

  Par Denis Jeambrun* Le mercredi 14 octobre 2020, les organisations syndicales, dont la CFTC, ont été auditionnées sur « le partage de la valeur et...

Le Métallo est en ligne

  Lire le Metallo   Sommaire du Métallo n°167 Edito du Président     ………………………………………………….                4 Les formations syndicales ...

Nous Connaître

Dans un monde en constante évolution construisons un nouveau contrat social

CDD, CDI, intérim, chômage, formation, temps partiel, création d’entreprise, congé parental, les risques de rupture qui jalonnent la vie professionnelle se multiplient… La vie d’un actif ne saurait se résumer au statut de salarié. La souplesse est de mise, mais elle ne doit pas être un engrenage vers la précarité.

Découvrez notre projet

Retrouvez la #PSA Sochaux/BELCHAMP sur :

Téléchargez le magazine

Téléchargez le magazine

Téléchargez

Adhérez

Adhérez à une organisation syndicale, pour être acteur de votre vie professionnelle.

La CFTC, c’est vous !

Rejoignez la CFTC

Militez

Militer à la CFTC, c’est être constructif et faire vivre un projet de société.

Militez avec la CFTC

Toute la CFTC Métallurgie dans votre poche

Découvrez l’application mobile disponible sous iOS et Android  et soyez informé(e) en temps réel des dernières actualités de la CFTC Métallurgie.